Mélanie MEIRSMAN VICINO - Cabinet Infirmier à Douai
5.0
Mélanie MEIRSMAN VICINO - Cabinet Infirmier à Douai 5.0
Nicolas Estelle
18 septembre, 2020, 7:08
Excellente prise en charge, nous sommes très satisfait de la prise en charge. Très disponible et ponctuelle. Je recommande sans hésitation..
Jim Bon
7 juin, 2020, 9:45
Infirmière vraiment pro !!! De plus toujours avec une note d'humour pour nous redonner le sourire dans des moments pas toujours facile !!!
Vegeta San
30 avril, 2020, 5:55
Claires Charles
12 avril, 2020, 11:57
Un duo en or !!! extrêmement professionnel et surtout très sympathique qui s'est rassuré sa clientèle. Merci pour tout !!!
Menu Numéro du cabinet infirmier
07 62 03 54 88
Numéro des infirmières en déplacement
06 08 44 28 60
190 rue de Béthune 59500 Douai
Du lundi au dimanche de 6h à 20h
Nous sommes au 190 rue de Béthune
59500 Douai
Nos disponibilités Du lundi au dimanche
de 6h à 20h
Contactez-nous
Votre cabinet infirmier à Douai (59500) Permanence de soin le vendredi de 14h à 16h,
avec ou sans rendez-vous, au sein de la maison de santé
Numéro du cabinet infirmier
07 62 03 54 88
Numéro des infirmières en déplacement
06 08 44 28 60
To Top

Soins infirmiers à domicile à Douai

Les soins spécifiques s'adressent à des patients souffrant d’une pathologie chronique. Ces soins permettent, notamment, de prendre en charge les patients souffrant de diabète et des conséquences de cette maladie. Ils visent aussi à administrer un traitement de chimiothérapie, à alimenter les patients ou encore à assurer le confort des patients alités.
Le cabinet infirmier de Douai, assure les soins infirmiers spécifiques à domicile et au cabinet. Pour toute prise en charge, n’hésitez pas à prendre contact avec les professionnelles.

Les soins du patient sous chimiothérapie

Les soins du patient sous chimiothérapie
Le traitement de chimiothérapie peut être administré à domicile par les infirmières à Douai. Ce traitement est un liquide qui doit circuler dans le sang, c'est pourquoi on utilise une aiguille ou un cathéter pour atteindre une veine. L'aiguille est reliée à une perfusion contenant le liquide. L'infirmière se charge dans un premier de poser la perfusion en suivant le protocole de soin. Elle se charge également du retrait de la perfusion. Du fait que le traitement de chimiothérapie est source d'effets secondaires (nausées, vomissements, chute de cheveux et autres), il est important pour le patient de bénéficier de l'accompagnement d'une infirmière pour être rassuré, informé et suivi.

Les soins du patient diabétique

Il n'existe pas de remède au diabète, c'est pourquoi la prise en charge du diabète consiste à garder cette maladie sous contrôle. Il s'agit tout d'abord de contrôler régulièrement la glycémie pour faire part au médecin traitant des taux observés. Le rôle de l'infirmière est d'informer le patient au sujet du diabète et de lui donner des conseils destinés à favoriser une glycémie normale. L'alimentation étant un facteur déterminant pour la glycémie, l'infirmière donne des conseils nutritionnels spécifiques aux patients diabétiques qui les aident à gérer leur maladie seuls. Elle conseille les habitudes et gestes à adopter pour avoir une meilleure hygiène de vie en recommandant notamment un certain niveau d'activité physique. Ces conseils portent aussi sur les pieds du patient diabétique qui sont particulièrement vulnérable aux plaies et qu'il est préférable de préserver des méfaits de chaussures douloureuses, par exemple. Les soins des pieds du diabétique font également partie de la prise en charge : soin d'escarres, d'ulcères, etc. Les injections d'insuline sont enfin effectuées par l'infirmière sur prescription du médecin traitant.

Les autres soins curatifs et palliatifs

La perfusion

Les autres soins curatifs et palliatifs
La perfusion peut être employée pour assurer la nutrition dite artificielle du patient, c'est ce que l'on appelle la nutrition parentérale. Si certains patients ne reçoivent pas les apports nutritionnels dont leur corps a besoin, c'est souvent à cause de maladies ou de troubles alimentaires. La nutrition parentérale s'effectue par voie veineuse, l'infirmière met donc en place une perfusion pour délivrer les nutriments essentiels au patient.
La perfusion peut servir à administrer un traitement antiémétique destiné à limiter les nausées et les vomissements qui sont notamment occasionnés par le traitement de chimiothérapie. On emploie aussi la perfusion pour administrer un traitement antalgique lorsque, de la même manière que pour le traitement antiémétique, la voie orale n'est pas tolérée par le patient.

La sonde

La sonde urinaire sert souvent à collecter et surveiller les urines de patients alités. La pose de la sonde urinaire nécessite la désinfection du méat urinaire. L'infirmière doit régulièrement vider la poche destinée à recueillir les urines, surveiller la sonde, les urines ainsi que le patient et remplacer la sonde au bout d'un mois en cas de sondage prolongé.

La nutrition entérale

La sonde gastrique est, quant à elle, un autre dispositif servant à assurer l'alimentation artificielle, on parle ici de nutrition entérale, souvent préférée à la nutrition parentérale car plus proche du processus naturel d'alimentation. La pose de sonde gastrique consiste à introduire une sonde dans l'estomac en passant par les voies nasales. Encore une fois, la sonde gastrique permet d'alimenter le patient lorsque cela lui est impossible par la voir habituelle. La sonde gastrique peut également servir à effectuer la vidange de l'estomac.
Contactez-nous au Numéro du cabinet infirmier
07 62 03 54 88

Numéro des infirmières en déplacement
06 08 44 28 60
Cliquez pour activer la carte
Vous appréciez, partagez !
Mélanie Meirsman Vicino Télèphone07 62 03 54 88
Adresse190 rue de Béthune
59500 Douai